Comprendre la feuille de course pour le turf

Savoir lire une feuille de course sûrement l’un des exercices les plus difficiles auquel devra faire face le débutant dans l’univers des courses hippiques. Cependant, il est essentiel d’arriver à maîtriser la dimension technique du turf, dans le sens où de cette maîtrise va déterminer vos résultats sur le long terme.

exemple-feuille-de-course
Exemple d’une feuille de course

Il est tout d’abord important de différencier les types de chevaux qui sont décrits dans les feuilles de course, se répartissent en réalité au niveau de l’âge et de la castration des chevaux. Par exemple, les poulains entiers, sont la catégorie deux chevaux qui ne sont pas encore castrés et qui sont relativement jeunes. Il y a également ce que l’on appelle les pouliches, qui sont les jeunes juments qui possèdent un age inférieur à 3 ans et qui ont la caractéristique d’être calme dans le sens où elles n’ont pas encore développé leur cycle obligatoire.

Par ailleurs, vous trouverez également dans les descriptions de feuilles de course ce que l’on appelle les chevaux mâles castrés, c’est-à-dire les hongres, qui ont la caractéristique d’être assez facile à dompter. D’autre part, vous avez aussi les juments qui auront trois ans et plus mais également les étalons, sachant que toutes ces caractéristiques devront être prises en considération vis-à-vis des performances futures des chevaux lorsqu’ils vont compétitionner.

Il faut donc absolument vérifier l’âge des chevaux qui seront dans une course, sachant qu’il y a des critères spécifiques à comprendre et à appliquer du type de course. Par exemple, si la course en question est en plat, alors un cheval qui sera âgé au-dessus de quatre ans sera considéré comme vieux. De la même manière, la vieillesse arrive dans une course à obstacles des jeux cheval dépasse les cinq ans.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *